La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé 03 83 39 01 99
logo Biocoop
Le Goupil Vert

Siestez, c'est l'été !

Siestez, c'est l'été !

Le 01/08/2019

« Dormez, rêvez, rompez les amarres avec la rive du quotidien chronométré ! Décidez de votre temps, siestez ! », écrivait le philosophe Thierry Paquot dans L’art de la sieste. Et si l’on profitait des vacances pour s’entraîner à la sieste et prendre de bonnes habitudes pour la rentrée ?

 

« Dormez, rêvez, rompez les amarres avec la rive du quotidien chronométré ! Décidez de votre temps, siestez ! », écrivait le philosophe Thierry Paquot dans L’art de la sieste. Et si l’on profitait des vacances pour s’entraîner à la sieste et prendre de bonnes habitudes pour la rentrée ?

 

Sieste dans le jardin

 

Par Sarah Portnoï.

 

Dans les pays chauds, on ne plaisante pas avec la sieste : aux heures les plus torrides, le travail s'arrête et chacun se pose pour piquer un somme réparateur en attendant que le thermomètre autorise la reprise des activités. L’été est donc la période idéale pour s’accorder ce moment de pause, qui nous requinquera d’ailleurs tout au long de l’année, si on apprend à bien le faire. CULTURE(S)BIO vous donne les clés d’une bonne sieste.

 
La meilleure heure

La somnolence apparaît volontiers après un bon repas, mais, digestion ou pas, la fatigue se fait sentir et les capacités d’attention diminuent globalement entre midi et 15 heures. Même si vous avez déjeuné léger, offrez-vous une sieste sans hésitation dès que vous ressentez les signaux envoyés par le cerveau. Un bâillement, les yeux qui piquent : c’est le moment !

 

Le timing idéal

La sieste classique dure entre 10 et 45 minutes. Comme pour le sommeil nocturne, nous sommes tous différents et certains sont de plus gros dormeurs que d'autres. À partir d’une heure dans les bras de Morphée, on parle de « sieste royale ». Très réparatrice, celle-ci est néanmoins réservée aux vacances, car il peut être un peu difficile d’en émerger. Il est aussi possible de tester la microsieste de moins de 5 minutes. Certains marins arrivent même à dormir en mer quelques secondes entre deux vagues, sans lâcher la barre !

 

La position parfaite

Pour une courte sieste, l’idéal est de trouver une posture suffisamment stable pour que le relâchement musculaire n'entraîne pas de mouvements de la tête, sans être complètement confortable, pour ne pas plonger dans un sommeil trop profond. On peut rester assis, la tête posée sur ses bras croisés ou calée contre le dossier d'un fauteuil par exemple. Pour une sieste plus longue, on n'hésite pas à s’allonger et à se couvrir pour ne pas se refroidir.

 

Et à la rentrée ?

Bonne nouvelle : la microsieste est transposable au travail, et elle peut même augmenter votre productivité de l’après-midi ! Décrochez le téléphone, et programmez une alarme si vous craignez de ne pas vous réveiller à temps. Pour « déconnecter » plus rapidement, certaines techniques de respiration et de méditation permettent d'inciter le cerveau à produire des ondes alpha, propices à l’endormissement. Vous avez tout l’été pour vous entraîner !

 

Retrouvez l’article bien-être du n° 106 de CULTURE(S)BIO, le magazine de Biocoop, distribué gratuitement dans les magasins du réseau, dans la limite des stocks disponibles, ou à télécharger sur le site de Biocoop.

Retour